Vacances de Pâques au Tessin. Ce sont les hôtels et les détaillants alimentaires qui en profitent le plus.

15. Avril 2021 (auf Deutsch / in English)

L’année dernière, le gouvernement fédéral a fortement découragé la traversée du Saint-Gothard, alors qu’à l’époque de Pâques, le Tessin est l’un des lieux de vacances les plus prisés de Suisse. Cette année, les voyages à l’étranger étant toujours limités par les tests PCR et l’incertitude quant à la quarantaine, de nombreux résidents suisses sont revenus pour passer quelques jours dans le Tessin ensoleillé. Comment le tourisme de Pâques affecte-t-il l’économie tessinoise ?  

Les données sur les transactions par carte de paiement de MonitoringConsumptionSwitzerland.com fournissent des informations quotidiennes sur les dépenses des consommateurs nationaux (et étrangers) par lieu et par catégorie de commerçants, nous permettent d’examiner l’impact des vacances de Pâques sur les dépenses de consommation au Tessin.  

Pendant les vacances de Pâques, du 2 au 5 avril 2021, les dépenses de consommation ont sensiblement augmenté cette année. Elles passent d’environ 6 millions par jour à près de 8 millions par jour pendant la période de Pâques, pour revenir à leur niveau d’avant Pâques le 11 avril. Il y a un an, les dépenses de consommation avaient été déprimées par le confinement national, à partir du 16 mars, et étaient restées faibles également pendant la période de Pâques de l’année dernière. 

Comment expliquer l’augmentation des dépenses de cette année ? Les touristes résident dans des hôtels, et les dépenses d’hébergement augmentent fortement déjà avant Pâques au printemps et atteignent un maximum pendant la semaine de Pâques, et restent élevées par la suite. L’année dernière, les dépenses hôtelières étaient proches de zéro en raison du confinement national.

Les dépenses dans les restaurants et les établissements offrant des plats à emporter, qui sont encore pour la plupart fermés, sont très faibles mais plus élevées que l’année dernière. On constate une certaine augmentation des dépenses dans les restaurants autour de Pâques, probablement en raison de la généralisation des offres de plats à emporter.

Au lieu de fréquenter les restaurants, les touristes doivent davantage pique-niquer. Les dépenses pour l’alimentation, les boissons et le tabac explosent à Pâques au Tessin, et atteignent un niveau encore plus élevé que lors du pic de l’année dernière à Pâques. 

Les dépenses de détail pour d’autres biens, par exemple les vêtements, ont été fortement affectées par les deux confinements nationaux. Le tourisme de Pâques n’affecte pas beaucoup les autres dépenses de détail.

Pour plus de détails, visitez directement notre tableau de bord.